L'investisseur technique des startups

Tous les articles > Événements > Un mois de conférences

Un mois de conférences

Grâce à Yaal, j'ai pu participer à pas moins de trois conférences en un mois \o/

Pytong

Pytong est une petite conférence autour de python qui s'est déroulée à Lyon. Nous étions sponsor de l'édition :) Avec mes collègues Stéphane et Bruno, nous avons pu discuter sur deux jours avec d'autres professionnels experts et passionnés utilisant python dans un contexte web au quotidien. L'occasion de discuter des nouveaux outils et de l'évolution de l'écosystème Python.

On a pu y voir (entre autre):

EventSources ou SSE, les web-sockets en read-only

EventSource un protocole comme WebSocket plus simple (en lecture seule). Attention il y a une limite sur le nombre de connexions simultanées (nombre d'onglets ouverts limités). La présentation était un premier retour d'expérience de Pierre-Yves Chibon plutôt convaincant. Il ne reste plus qu'aux différents navigateurs de se mettre à la page !

Gestion de ses dépendances

Un présentation complète dispensé par Arthur Vuillard le co-organisateur de la pytong et gentil animateur de la journée :). (Les slides sont par ici.) Un rappel de la approuved façon de gérer les numéros de version (PEP440). J'en ai surtout retenu que l'on peut (avec de la confiance) borner les versions dans les fichiers requirements.txt plutôt que les fixer afin d'avoir les dernières corrections. Par exemple : requests >= 2.0, < 3.0 ou requests >= 2.0, == 2.* ou requests ~= 2.7

Mock considered harmful

Une présentations à charge sur les mocks. Verdict : ils sont nuisibles au refactoring et cachent des bugs. Donc à éviter quand c'est possible ! (utilisation de stubs dans la conf). Nous sommes arrivés au même constat par la pratique (et la douleur). Cette présentation et le débat qui a suivi m'a motivé pour présenter notre façons de tester chez Yaal. Donc merci à Boris Feld @lothiraldan !

Rendre son code lisible

Xavier Ordoquy @linovia_net nous a montré une présentation en francais basée sur The Clean Architecture de Brandon Rhodes. On approuve pas mal, mieux : on pratique. :)

Du site dynamique au document imprimable en Python

Enfin on a terminé par une présentation de WeasyPrint par Guillaume Ayoub. Le but : imprimer des pages HTML en utilisant la spéc CSS pour le print. Une présentation très sympa par quelqu'un de très calé sur le sujet :). On a quand même tristement conclu que l'impression finale nécessite quand même de bien configurer l'imprimante.

Les ateliers

Au format libre, on a parlé de tests, et d'outils :

Le dimanche matin

Après une soirée arrosée et bien remplie dans un bouchon lyonnais, on a joué à Symbioz, un jeu très sympa dont la version 2.0 est en prototypage par l'auteur. Un concept d'écosystème simple, mais difficile à gérer. On a également beta-testé un jeu basé sur les châteaux de la renaissance : Artigiano crée par Céline Dumas avec la collaboration de Guillaume Ayoub. Un jeu sous license Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 France. Une mécanique de jeu à base de pile très efficace !

BDX.io

Co-organisateur de la précédente édition, j'étais cette fois-ci encadrant en soutien pour gérer l'accueil des 512 participants ! Bdx.io est la plus grosse conférence dédiée au développement sur Bordeaux tant en nombre de participants qu'en nombre de conférenciers. Plus de 40 conférences ! Je n'ai pu regarder que les conférences de l'après midi :

Créer son blog en 5 minutes et publier en Asciidoc !

Une présentation par Benoit Prioux @binout qui tient d'ailleurs son blog à l'aide de hubpress.io, avis aux adeptes de github et d'asciidoc !

Moi je code ma doc

Par Mehdi Rebiai. Cette présentation m'a permis de découvrire PlantUML et franchement pour la préparation des cours, formations ou autres doc, c'est cool !

« No one at google uses MapReduce anymore » - Cloud Dataflow explained for dummies

Une présentation rondement menée par Martin Gorner « Google Developer Relations » et Didier Girard une bonne pub/démo des capacités de Google cloud dataflow

Vers une architecture de microservices

Un retour d'expérience et une présentation live de Stéphane Lagraulet et Olivier Revial d'Ippon technologie, sur la mise en place d'une architecture de microservices face à un code legacy monolitique. Et un live coding sur toute la stack netflix.

La keynote de fin

Pilotée par Thomas Parisot sur une question très technique : monolithe ou microservices. Il a beaucoup été question de bonheur au travail et de bonheur personnel. Une keynote philosophique qui tranche avec le sérieux technique de la journée.

Agile Tour Bordeaux

Après avoir été co-organisateur en 2013, speaker en 2014, je suis venu en simple participant à l'édition 2015 dont le thème était : « le bonheur au travail » ! Bravo à toute l'équipe pour continuer ce travail bénévolement et garder cette conférence gratuite !

équipe agile tour 2015

Réflexion autour du travail et de son utilité (ou pas)

La keynote d'ouverture par Lionel Dricot @ploum lance le ton de la journée ! Une réflexion argumentée sur la fin du travail à lire en détails sur son blog.

Cette conférence porte un message clairement politique, et d'ailleurs la première question fût sur le revenu de base qui paraît être une des mises en oeuvre possible de cette fin du travail. Pour moi cette Keynote tranche avec celle des précédentes éditions plus portées sur des pratiques agiles, et aurait plus sa place dans une conférence type TEDx. Un choix risqué mais assumé par l'équipe de cet agile tour !

résumé

Mob mob mob programming

J'ai poursuivi la journée avec la conférence proposée par Emmanuel Gaillot @egaillot et Jonathan Perret @jonathanperret de la coopérative /ut7, également les co-créateurs du coding goûter. Un atelier live très sympa sur un serveur minecraft customisé à l'aide du CanaryMod et de ScriptsCraft voir ici pour les détails, dans la continuité de leurs activités de présentation du code aux enfants. Concernant le thème de cet agile tour : Oui on peut s'amuser en codant :). J'aurais aimé plus de discussions autour de leurs expériences « d'enseignant/coach/guru » auprès des enfants.

Lighting talks

LT : les feedbacks loops

Le premier de @rhwy Rui Carvalho sur les feedback loops, avec une image très sympa qui montre bien les boucles de contrôles (de la gestion de projet) et les boucles d'amplifications (de la qualité du code). Un autre moyen détourné de dire : l'agilité, oui, mais si vous ne faîtes rien sur ces boucles d'amplifications... vous aurez toujours une piètre qualité.

Sur ces boucles de feedback

LT : le courage de vivre consciemment

Le second talk de Jérôme Avoustin @JeromeAvoustin est un retour d'expérience sur sa carrière professionelle. Un appel aux développeurs malheureux en ESN (ex-SSII) et autres grosses boites, à aller de l'avant et à prendre des risques. Chez Yaal, ce pas là on l'a déjà fait, on est un collectif d'hommes et de femmes libres. :)

LT : la recette pour développer son logiciel dans le bonheur

Le dernier talk de Guillaume St-Etienne @guillaume_agile était vraiment lent, mais je suppose que la répétition était volontaire. En résumé, Guillaume souhaite un ou des outils magiques pour avoir un logiciel de qualité, rapide, qui s'autogère, assure les besoins clients, les anticipe, met la doc à jour tout seul, s'assure d'être à la pointe de la technologie... et fait le café !

Conclusion, cet outil magique existe : c'est un développeur ! Ce qui ne colle pas à cette fin du travail de @ploum :(

Chez Yaal, on a envie de compléter : c'est une équipe de développement, parce que le design d'interface des développeurs c'est pas encore ça :)

Ca prendra combien de temps ?

Après une pause déjeuner au soleil ! Je suis allé voir comme beaucoup d'autres la conférence d'Olivier Azeau @oaz. J'avoue avoir été pas mal déçu par cette présentation. Avec le recul je pense que c'est dû à cette volonté d'avoir un truc fiable pour estimer les développement.

C'est d'ailleurs l'idée expérimentée par Olivier : modéliser ces story points / tailles de T-shirt sous forme mathématique à l'aide de la théorie des probabilités section variable aléatoire. Olivier l'a bien annoncé : il n'est pas mathématicien, et du coup n'a pas pu vraiment répondre aux questions techniques. Je pense que c'est un premier retour d'expérience qui cherche à éliminer quelque part l'estimation d'experts au doigt mouillé. C'est dans l'optique du mouvement #NoEstimates dont vous pouvez lire quelques articles qui cherche à se débarasser de ce besoin d'évaluer à l'avance les développements.

Je ne suis pas convaincu du résultat, car au vu des graphes présentés, le constat amer est qu'entre l'estimation basse et l'estimation haute, on reste toujours sur un facteur 10, à 80% de probabilité. Même si une garantie mathématique se trouve derrière, je reste en tant que potentiel client d'une telle solution bien trop insatisfait. Le doigt mouillé du capitaine avec 30 ans de voile me paraît plus sûr que l'indice météo calculé, même si le résultat sur le long terme est le même. Cela reste une question de confiance dans le modèle. L'avantage que j'y vois est qu'on ne passe plus de temps à évaluer (NoEstimate), à la place on fournit le résulat d'un modèle mathématique.

Beaucoup de recherches ont été menées sur le sujet sans avoir de solution satisfaisante côté utilisateur.

Bref un sujet qui n'a pas encore trouvé de solution, mais en existe-t-il une ? Est-ce vraiment un problème ? (Pour faire des devis, oui !)

L'agilité en IUT

Enfin j'ai profité du retour d'expérience de Martine Bornerie @Martine__B et Irène Doan @idetido sur « l'agilité en IUT ».

Il est très intéressant de constater que cela fait tout juste un an que les projets en mode agile sont plus nombreux dans cet IUT MMI Bordeaux que ceux en cycle en V. Le début de la fin d'une époque ?

La recherche du bonheur

Enfin, on termine par la keynote de clôture d'Alexis Monville @alexismonville sur « la recherche du bonheur ». Les slides sont disponibles par ici. Le constat scientifique est formel : les gens heureux vivent mieux, plus longtemps, travaillent plus efficacement et bien d'autres qualités ! Bonus : ils aident les autres à mieux travailler en équipe !

Et Après ?

Pour d'autres retours, direction les blogs de :